Lignée

T. Krishnamāchārya

Sri Tirumalai Krishnamacharya  (1888 – 1989) était un éminent yogi indien qui a participé à  l’expansion mondiale du yoga.  Héritier d’une lignée de neuf siècles,  il a ouvert une nouvelle voie dans le respect de la tradition.
T. Krishnamacharya a reçu les enseignements du yoga dès son plus jeune âge. Orphelin à l’âge de dix ans, il a poursuivi son apprentissage dans la ville indienne de Mysore, où il a accompli l’essentiel  de ses études. Son long périple d’étudiant l’a amené à recevoir l’enseignement d’érudits renommés et il  a obtenu les plus hauts titres de grandes écoles de philosophie indienne.
Ses études l’ont mené jusqu’au Tibet où il a rencontré Rama Mohana Brahmacari, un ermite qui fût son maître durant huit ans. A la fin des ses enseignements , le maître lui demanda pour tout paiement de retourner vers le monde, de se marier et de transmettre le message du yoga. C’est ce qu’a fait  T. Krishnamacharya. En 1922, il a fondé  la Yoga Śālā,  une école de yoga à Mysore et a enseigné aux femmes, aux personnes de tous âges, de toutes origines et de toutes conditions sociales. 
T. Krishnamāchārya nous a inculqué que le yoga ne se résume pas aux asanas ou postures physiques, mais qu’il offre une vaste gamme d’outils pour prendre en compte l’être humain dans son intégralité.  Son  approche est empreinte de compassion. Pour lui,  il n’existe pas un yoga unique pour tous. Pour que chacun en tire le maximum de bienfaits, la pratique doit être adaptée aux besoins changeants de chaque élève.
Krishnamāchārya a été un puissant guérisseur, un maître des techniques d’asana, de pranayama et de méditation. Il avait la capacité d’arrêter les battements de son cœur. Il a été un érudit védique exceptionnel qui connaissait les six philosophies de la pensée indienne, ainsi que d’autres disciplines védiques telles que l’Ayurveda et l’astrologie, sans oublier qu’il était marié et père de cinq enfants. 
Peu de choses ont été écrites sur sa vie ou son œuvre, mais ses élèves sont des maîtres légendaires dont BKS Iyengar, Pattabhi Jois, Indra Devi, A.G. Mohan et ses fils TKV Desikachar et TK Sribhashyam.
Krishnamāchārya est mort à l’âge de 100 ans à Madras.

T.K.V. Desikachar

Tirumalai Krishnamacharya Venkata (T.K.V.) Desikachar ( 1938-2016), a poursuivi les enseignements de son père T. Krishnamacharya  et a développé une nouvelle approche du yoga : le Viniyoga, un yoga holistique, accessible à tous,  quel que soit l’âge et la condition physique.
En 1960, T.K.V. Desikachar a pris conscience de la profondeur des connaissances thérapeutiques que son père enseignait avec humilité,  sans connaître ni l’anglais ni la médecine moderne. Il  a renoncé à une carrière d’ingénieur pour devenir le disciple  de son père.
Desikachar soulignait que le yoga doit toujours être enseigné individuellement et non en groupe pour permettre à chacun de profiter des bienfaits du yoga de manière personnalisée et sûre.  Connu pour sa capacité à démystifier la philosophie du yoga, il a participé à de nombreuses conventions et conférences internationales . Il est l’auteur de The Heart of Yoga, un best-seller mondial dans le but d’expliquer la philosophie et les fondements du yoga à un large public.
En 1976,  Desikachar a fondé le Krishnamāchārya Yoga Mandiram (KYM), la première clinique de thérapie par le yoga, reconnue en Inde par le ministère de la santé. En 2006, il a cofondé la Krishnamacharya Healing and Yoga Foundation avec son fils Kausthub afin de diffuser les enseignements du Yoga à l’échelle internationale.
Desikachar est devenu un yogathérapeute respecté et reconnu mondialement. Il fut le professeur de yoga de J. Krishnamurti.
Desikachar  est mort  à l’âge de 78 ans à Chennai.

T.K.V. Desikachar

Tirumalai Krishnamacharya Venkata (T.K.V.) Desikachar ( 1938-2016), a poursuivi les enseignements de son père T. Krishnamacharya  et a développé une nouvelle approche du yoga : le Viniyoga, un yoga holistique, accessible à tous,  quel que soit l’âge et la condition physique.
En 1960, T.K.V. Desikachar a pris conscience de la profondeur des connaissances thérapeutiques que son père enseignait avec humilité,  sans connaître ni l’anglais ni la médecine moderne. Il  a renoncé à une carrière d’ingénieur pour devenir le disciple  de son père.
Desikachar soulignait que le yoga doit toujours être enseigné individuellement et non en groupe pour permettre à chacun de profiter des bienfaits du yoga de manière personnalisée et sûre.  Connu pour sa capacité à démystifier la philosophie du yoga, il a participé à de nombreuses conventions et conférences internationales . Il est l’auteur de The Heart of Yoga, un best-seller mondial dans le but d’expliquer la philosophie et les fondements du yoga à un large public.
En 1976,  Desikachar a fondé le Krishnamāchārya Yoga Mandiram (KYM), la première clinique de thérapie par le yoga, reconnue en Inde par le ministère de la santé. En 2006, il a cofondé la Krishnamacharya Healing and Yoga Foundation avec son fils Kausthub afin de diffuser les enseignements du Yoga à l’échelle internationale.
Desikachar est devenu un thérapeute de yoga respecté et reconnu mondialement.  Il fut le professeur de yoga de J. Krishnamurti.
Desikachar est mort à l’âge de 78 ans à Chennai.

* * * *

Prenant place dans une telle cellule, et libre de tout souci, il doit se consacrer exclusivement
à la pratique du yoga, selon la voie enseignée par son guru.

Hatha-Yoga-Pradȋpikȃ 1.14

* * * *